Jean Paul Lafrancesca
Magnétiseur et Rebouteux à Bordeaux
Jean Paul Lafrancesca
Magnétiseur et Rebouteux à Bordeaux

Magnétisme

La maladie de Crohn est une affection de l’intestin grêle. Elle est caractérisée par une inflammation aigüe, chronique et nécrosante.

Comme toute inflammation, le magnétiseur (ou le coupeur de feu) peut soulager grandement.

Je me rappelle ce patient venu me voir dans mon cabinet de Bordeaux, ayant selon ses propres mots « des braises dans le ventre ».

La séance de magnétisme dura près de vingt minutes et quand ce fut terminé, j’étais couvert de sueur. Ma chemise et mon pantalon me collaient à la peau. Je pris d’ailleurs une douche quand le patient fut parti.

Il se sentait mieux, « le feu » avait disparu. Le magnétiseur a fait son travail, mais si l’on veut sortir du cercle infernal : j’ai mal, je me fais soulager, j’ai mal à nouveau et je me refais soulager... il faut agir sur l’origine des maux et là, le magnétiseur ne peut pas le faire à la place du patient.

Les personnes souffrant de la maladie de Crohn sont souvent des personnes qui se sentent obligées de répondre à ce que leurs proches attendent d’elles pour être aimées et qui briment leur liberté. Ce qui les conduit à osciller entre la soumission et la révolte.

De plus elles gardent toutes leurs émotions pour elles. Elles n’en parlent pas et cela provoque de la colère. Une colère intérieure bien sûr.

Mon patient a travaillé de nombreuses années dans l’entreprise familiale qu’avait créée son père. Fils unique, il se devait de prendre la suite avec en plus le problème de « prendre sa place » à côté d’un père omniprésent. Même à la retraite, il était toujours là.

Mon patient finit par vendre l’affaire pour faire un autre travail.  Il pensait avoir résolu la plus grande partie de ses problèmes.

Mais dans l’entreprise où il travaille maintenant, il va remplacer le directeur, toujours en poste pendant encore quelques mois. Ils vont donc travailler ensemble. Et voilà la situation se répète et son ventre se met à chauffer. Alors on appèle le magnétiseur pour éteindre le feu, tel un pompier.

Les émotions que vit mon patient aujourd’hui sont les mêmes que lorsqu’il travaillait avec son père. Mêmes motifs, même punition.

En l’aidant à regarder la nouvelle situation. En se positionnant autrement, en verbalisant ce qu’il ne veut plus vivre dans son travail, en disant ce qu’il souhaite, il va se soulager tout seul.

Tout cela peut se faire dans la paix. On n'a pas besoin de se battre.

Le magnétiseur peut aider mais tout dépend du patient et de lui seul.

 

Jean Paul Lafrancesca Magnétiseur Bordeaux - Rebouteux Bordeaux - Radiesthésiste Bordeaux


Articles similaires

Catégories

Mots clés

Archives

Réalisation & référencement Site internet clé en main   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion