Jean Paul Lafrancesca
Magnétiseur et Rebouteux à Bordeaux
Jean Paul Lafrancesca
Magnétiseur et Rebouteux à Bordeaux

Magnétisme

Une jeune femme habitant Bordeaux, maman de deux enfants (une fille et un petit garçon), demanda mon aide. Les deux gamins avaient des boutons sur les bras, les jambes et le torse. Ça partait, puis ça revenait. Mais le plus souvent il y en avait et ils se grattaient beaucoup.

Avec quelques séances de magnétisme, un magnétiseur peut soulager ce genre de maux, mais si l’on ne traite pas l’origine….les boutons referont leur apparition. Je me rendis au domicile de cette Bordelaise, pour voir la famille dans son quotidien. Si les deux enfants montrent les mêmes symptômes, c’est qu’ils vivent une situation similaire au sein de la famille.

La peau est l’organe le plus grand de notre corps et bien sur il nous parle. Tout ce que l’on peut voir en surface, se passe aussi à l’intérieur (boutons, démangeaison, peau couleur rouge).
Ces enfants vivent un conflit intérieur. Cela les dérange et il y a aussi de la colère. C’est dans ces termes que je me suis adressé à la maman en commençant la séance. Avant de faire mon travail de magnétiseur sur les trois personnes présentes, je désirais parler un peu avec la maman.
Elle me dit que depuis quelques temps le papa ne travaille plus à Bordeaux. Des raisons professionnelles l’ont amené à quitter la ville. Il ne rentre que le vendredi soir pour passer le week-end en famille. Le reste de la semaine, le soir, il voit et parle à ses enfants sur Skype. Cet homme a connu l’abandon et le placement en foyer dans sa jeunesse. En fait tout est dit. 

Le fait de partir de Bordeaux, correspond pour le père à abandonner ses enfants comme lui même l’a été. Il se sent coupable de faire subir ce qu’il a lui même vécu.
Les enfants sont « des éponges. » Ils captent direct le malaise du père et se sentent aussi abandonnés, ramenant le papa à ses propres tourments. Et chaque soir, sur l’ordinateur, il redonne une dose d’abandon et de culpabilité à ses enfants. Il entretient, bien involontairement, cette situation douloureuse. Et pourtant, il les aime plus que tout.
Le week-end lorsqu’il rentre, ils ne le lâchent plus. Ils sont en manque du père et ont besoin de ce contact physique. Le comportement des enfants complète le sentiment du père qui se sent coupable de les laisser la semaine. Et le cercle est bouclé.
C’est la communication non parlée. Cela marche très bien avec les enfants. Pas besoin de parler, le message est entendu.

Pour bien faire comprendre ceci à la mère, elle fut d’accord pour faire l’expérience. Pendant que je lui faisais une séance de magnétisme pour l’apaiser et la régénérer énergiquement, sa fille, dans la salle de bain, lui demanda de lui apporter une serviette pour s’essuyer. Le petit garçon mangeait son dîner dans la salle à manger à côté du canapé où je faisais mon travail de magnétiseur.

La maman pensa dans sa tête à l’attention de son fils : « va donner, s’il te plait, la serviette à ta soeur ». Le petit garçon de six ans, qui était en train de manger, sans rien dire, se leva et alla porter la serviette à sa soeur en lui disant : « le monsieur est en train de soigner maman » 

A partir de là, je savais que c’était gagné. Avec un petit accompagnement, le papa aidé par sa femme, allait changer son mode de fonctionnement pour le plus grand bien de la famille.

J’ai magnétisé les enfants trois fois et leur ai donné un savon douche que j’ai fait avec une base lavante naturelle et de l’huile essentielle, pour prendre le relais entre deux séances de magnétisme.
Je reçu quelques temps plus tard un texto de la maman « …depuis votre passage, la paix est revenue dans notre foyer». Quel magnifique retour. Ce message me remplit de joie et de bonheur. En fait c’est pour cela que je suis magnétiseur.


Articles similaires

Catégories

Mots clés

Archives

Réalisation & référencement Site internet clé en main   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion