Jean Paul Lafrancesca
Magnétiseur et Rebouteux à Bordeaux
Jean Paul Lafrancesca
Magnétiseur et Rebouteux à Bordeaux

Magnétisme

On m’appelle souvent pour me demander si le magnétisme « enlève » les verrues.
Je me rappelle cette jeune femme atteinte de sclérose en plaques, qui ne pouvait venir me voir à mon cabinet de Bordeaux. C’est donc moi qui me déplaçait chez elle.
Elle avait une grosse verrue sur le poignet gauche de la taille d’une pièce de deux euros sur un centimètre de haut environ.
Après avoir magnétisé trois ou quatre fois cette verrue, à mon grand étonnement elle tomba. Je ne pensais vraiment pas qu’elle partirait aussi vite, vu sa taille.

Mais pour éviter de rentrer dans le cercle infernal de la verrue repousse, on la magnétise, elle retombe, puis pousse à nouveau puis on re-magnétise ….

Il est important que la patiente identifie l’origine de ses maux et change de comportement, de façon de penser…En fait qu’elle change ses habitudes de fonctionnement. Et là le magnétiseur a fini son travail, c’est le thérapeute qui prend le relais.

En général les verrues sont l’expression d’une répulsion de ce qui n’est pas harmonieux, mais exprime le plus souvent un sentiment de honte.

Dans le cas de cette patiente, elle avait vécu un traumatisme il y a quelques années et elle en avait toujours honte. De plus la direction que prenait sa vie actuelle ne faisait que le lui rappeler.

Je l’ai suivie quelques temps et elle choisit de déménager, de quitter Bordeaux.

Elle me donna de ses nouvelles quelques mois après. Sa verrue avait repoussé et elle était encore plus grosse que la première. Elle pris la décision d’une chirurgie chez un dermatologue et à ce stade, elle a bien fait.
Elle n’arrivait pas à apaiser ce sentiment de honte. Elle était toujours très affectée par cette situation douloureuse de son passé. C’est pour cela que la verrue a repoussé

Le magnétisme ne peut pas tout. Il soulage , il aide , mais la part de « travail » que doit faire le patient, le magnétiseur ne peut pas la faire à sa place.

Pour cette patiente, regarder cette situation est pour l’instant trop douloureux, ou bien ce n’est pas le moment ou alors elle n’y arrive pas… L’important c’est que la situation d’origine est identifiée. Elle la connait et l’accompagnement que nous avons fait lui a donné les outils. Elle les mettra en oeuvres le moment venu, quand elle sera prête…..et sa verrue ne sera qu’un souvenir.


Articles similaires

Catégories

Mots clés

Archives

Réalisation & référencement Site internet clé en main   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion